'); }); $("#TB_closeWindowButton").click(function(){ $('.addScript').html('
'); }); });
RUN THROUGH THE MONEY

Après 4 années passées à arpenter le monde et en décorer les lieux, la star internationale du Street Art ALEC MONOPOLY revient le Jeudi 12 Mai 2016 à Casablanca pour une exposition exclusive à la Galerie 38. Une exposition qui va durer le temps d’un mois sous la signature "Run Trough" ALEC MONOPOLY l’artiste secret mais pourtant connu de tous Né à New-York, berceau du capitalisme américain. S’illustrant comme un digne héritier du bad painting et suivant la lignée des plus grands artistes ayant appartenu a ce mouvement (keith haring, jean michel basquiat, kenny sharf...). Comme ses prédécesseurs Alec Monopoly s’exprime grace a une force créative où la peinture, ou bombes de peintures donnent naissance à un style pictural dont seul l’artiste à le secret.

Secret mais pourtant connu de tous, Alec Monopoly fait reconnaitre son travail avec une signature dédiée et un personnage mythique, celui du célèbre jeu de société « Monopoly » Utilisé pour dénoncer le capitalisme ambiant et la cupidité de notre siècle, le personnage voyage, avec son artiste, sur tous les murs, toiles et même objets Inimitables, les œuvres d’Alec Monopoly se couvrent de couleurs et de « drippings » d’aérosols pour se terminer sur une moralité financière des plus actuelles. Entre le popart et le graffiti, l’artiste joue de sa culture, son point de vue anti-capitaliste acerbe et obscure mais aussi de sa jeunesse pour découler, quasi-obsessionnellement, sur une œuvre reprenant son personnage fétiche dans un contexte toujours à la pointe de L’année 2015 fut l’année de la consécration artistique pour Alec Monopoly, ayant reçu un franc succès à la foire internationale d’Art Basel Hong Kong. Aussi en mai 2015, Le musée d ‘art contemporain de Bangkok lui consacre un « solo show » musée de grand envergure. Alec Monopoly continue ses pérégrinations dans le monde de l’art séduisant tour à tour critiques et collectionneurs.

La Galerie 38 marque le calendrier artistique avec une exposition hors du commun du 12 mai au 13 juin Toujours avec l’ambition de promouvoir et mettre en avant les artistes les plus en vogue du monde de l’art contemporain, mais pas que, la Galerie 38 va donc accueillir cette saison l’artiste New-yorkais pour une résidence artistique exclusive se soldant par une exposition des plus atypiques.

Avec « Run through the money », Alec Monopoly ne se met aucune limite et, arméde ses bombes de peinture, s’invite sur les toiles du lieu et même sur certains objets à la demande de clients férus de Bad Painting. Une soirée de vernissage privée qui aura lieu le Jeudi 12 Mai donnera le coup de départ à une exposition qui promet d’être époustouflante - www.alecmonopoly.com.

restez informé

SOUSCRIvEz à la newsletter

Merci pour votre inscription